Agenda
Aucune black session à venir.
 B : black  W : white

Les Derniers Commentaires

Sleeper 1994
https://www.deezer.com/artist/2093
Loic le 25/12/2015 23:14:28

Gallon Drunk 1993
Débauche d'énergie d'un groupe qui faisait aussi les premières parties de quelques concerts de Morrissey (Your Arsenal tour). Excellent. Je cherche à me procurer un meilleur enregistrement que ce qui m'en reste sur K7, comment faire ? merci de me répondre à ben.lalala@gmail.com
Benjamin le 30/11/2014 19:41:42

The Delgados 1998
La veille du match d'ouverture de la Coupe du Monde 98: Ecosse - Bresil. Pour l'occasion, Stewart Henderson (basse) et le violoncelliste portaient le kilt. Une fois la session terminee, Emma revient sur scene rapidement a la recherche de tickets pour le match du lendemain.
Flo le 05/12/2013 15:17:34

Présentation

Les black sessions ont été créées en février 1992 par Bernard Lenoir et Michelle Soulier. Depuis cette date de nombreux groupes se sont succédés à la Maison de la Radio.
Il s'agit de concerts enregistrés pendant l'émission C'est Lenoir (et diffusé en direct sur France Inter), ouvertes au public (retrait d'invitation, inscription…).
Elles sont animées par Bernard Lenoir. Retrouvez en version sonore une explication sur la disctintion Black et White Session ainsi que le mode d'inscription.
Les premières traces de black sessions viennent du début des années 90. Il s'agissait à ce moment là de morceaux dans des conditions "live" proposés dans l'emission mais qui étaient enregistrés directement par les groupes. Cela fonctionna pendant environ deux ans pendant lesquels Lenoir reçus des groupes tels que Little Nemo, Rise And Fall For A Decade, Babel 17, Heavenly ou The Field Mice. Ces concerts étaient non numérotés mais portaient déjà le nom de black session.
Ce n'est qu'en début 92 que les premiers concerts enregistrés à la Maison de la Radio verront le jour et donc que commencera la numérotation des black sessions. La première black session fut assurée par un groupe français nommé Welcome To Julian. Se sont succédés ensuite de nombreux groupes réputés comme The Cure, Radiohead, Pulp, REM, Travis, dEUS, The Divine Comedy ou encore plus récemment Bloc Party, Arctic Monkeys, ...
Au lancement et pendant quelques années, Bernard Lenoir sera accompagné par Hilda (Agence Artistique Trafic Restreint) qui fera venir entre autres Radiohead en 1993. Elle assura pendant les black sessions les interviews en anglais. Depuis Hilda est devenue Madame Carr (Martin Carr étant un des membres fondateurs de The Boo Radleys) et elle s'occupe de l'organisation des tournées du groupe Radiohead.

Bernard Lenoir

(Photo : Jérome Bonnet pour Télérama, 2005 )
Bernard Lenoir Bernard Lenoir (né le 13 septembre 1946) est parfois surnommé le John Peel français car les black sessions reprennent le concept des Peel Sessions diffusées sur Radio One outre-manche.

Homme de radio, il est spécialisé dans le rock indépendant. Son émission, réalisée par Michelle Soulier, est programmée le soir (22-23 h) du lundi ou jeudi sur France Inter. Des emissions spéciales ont quelquefois lieu pour des évènements précis comme la route du rock.

Né en France, il passe son enfance et adolescence en Algérie. Il arrive en France en 1962 sur la Côte d'Azur pour travailler en tant que disc-jockey. Il démarre et terminera sa carrière musicale comme chanteur d'un groupe de surf pop de Menton : Les Radis Beurre.

Il décide alors de travailler dans le monde de la radio tout en gardant un lien direct avec la musique. Il commença alors sur France Inter comme programmateur musical du Pop-Club de José Artur. Il vole de ses propres ailes à la fin des années 1970 en présentant l'émission de musique rock Feedback, et pendant les années 1980. Parmi les moments forts de cette émission, le 18 décembre 1979, la retransmission du concert de Joy Division aux Bains-Douches. L'émission est retirée une saison : Lenoir passe sur Europe 1.
Il animera également une émission de télévision de Dominique Blancfrancard et Philippe Manoeuvre avec Pierre Lescure et Antoine de Caunes entre autres : Les Enfants du rock. C'est au lancement du magazine Les Inrockuptibles, avec l'équipe duquel l'animateur entretient toujours des liens de confiance, que l'émission trouve véritablement son style (de « musique pas comme les autres »), et son public. L'émission prend d'ailleurs un moment le nom de ce magazine.

Actuellement le nom de l'emission est C'est Lenoir.

Retrouvez une biographie complète de notre "Inrockuptible" préféré sur le site non Officiel de la Route du Rock.

Sangatte Records

Sangatte RecordsLes Black Sessions sont disponibles au format CD. Les CDs ont été produits dans la majorité pour des DJs de radio européenne par Sangatte Records. Ces productions sont estampillées "promotional" et sont limitées à 2500 exemplaires. Aucune information permet de penser que Sangatte Records ait un lien avec Radio France et Bernard Lenoir. Il semblerait que ce soit une société qui édite des bootlegs sans autorisation.